Newsletter : « Les liens Tech de la semaine »

links_newsletterVous aimez l’actu tech mais vous n’avez pas le temps (ou tout simplement l’envie) de suivre quotidiennement ce type d’informations ?

J’ai peut être une solution pour vous. Depuis des années, je réalise quotidiennement une veille en suivant une multitude de sources d’informations (plus de 200 flux RSS, newsletters, réseaux sociaux, podcasts …).

J’ai décidé de partager, chaque semaine, au travers d’une newsletter, l’intégralité des liens qui ont retenu mon attention. Le principe est simple : chaque fois qu’une information attire ma curiosité je l’intégre à ma sélection. Il ne s’agit pas systématiquement d’actualité mais plus généralement de tout type de contenus qui m’intéresse.

Vous recevrez chaque semaine le recueil de ces liens. Pas de bla-bla dans cette newsletter : juste les titres et les liens. A vous ensuite de creuser si l’info vous intéresse …

Bien entendu cette sélection ne conviendra pas à tout le monde et n’a pas vocation à couvrir l’actualité d’une manière exhaustive. Toutefois si vos centres d’intérêts sont proches des miens vous devriez y trouver votre compte et économiser pas mal de temps.

S’inscrire à une nouvelle newsletter peut également être une excellente occasion de découvrir ClosetoShop ;-) . Si vous ne connaissez pas encore ce service n’hésitez pas à créer gratuitement un compte sur ClosetoShop.com (vous éviterez ainsi tout risque de spam et resterez productifs en évitant les distractions tout au long de la journée …)

Recevez « Les liens Tech de la semaine »


App.net | Etes vous prêt à payer pour un twitter-like ?

Si vous suivez l’actualité tech vous avez certainement entendu parler de App.net. Il s’agit d’un nouveau réseau social, très proche du fonctionnement de Twitter mais avec une particularité de taille : si vous souhaitez participer il va falloir payer ! L’approche peut sembler étrange à première vue. Pourquoi payer pour un service que l’on trouve gratuitement sur le net ? C’est la question que je me pose également. Les créateurs de app.net mettent en avant plusieurs arguments :

  • on peut penser que si les utilisateurs déboursent une certaine somme tous les mois (ou tous les ans) pour utiliser le service leur implication va être de meilleure qualité. De plus le mode payant devrait limiter la présence des bots …
  • d’une manière plus concrète, app.net s’engage à ne pas modifier les règles d’utilisation des API afin de favoriser l’émergence d’un écosystème pérenne et de qualité (de quoi rassurer les développeurs échaudés par la politique de Twitter en la matière). De plus app.net va, au travers d’un programme spécifique, distribuer 20 000 $ tous les mois pour récompenser les meilleurs développeurs d’applications interagissant avec leur système.
  • Les créateurs du service  expliquent également que si, pour le moment, les usages de leur site ressemble beaucoup à Twitter, il ne s’agit là que d’un début. Le but est, selon eux, de proposer une infrastructure permettant d’assurer tout type de communication en temps réel !

Dans les faits, app.net recense actuellement un peu plus de 20 000 utilisateurs (dont très peu de francophones à ce que j’ai pu constater en parcourant Alpha / voir ci-dessous). Le coût de l’abonnement venant de baisser (36$ / an au lieu de 50$ – un abonnement mensuel à 5$ est désormais proposé) le nombre d’utilisateurs devrait, en toute logique augmenter. On commence à trouver des applications pour les plateforme mobiles (iOS, Android, Windows Phone …). Enfin si vous souhaitez uniquement observer les discussions entre les membres d’app.net c’est possible et gratuit. Un accès à Alpha (une application web basique qui donne accès au feed global) est accessible ICI.

Pour ma part je suis assez dubitatif quant à la viabilité de ce projet. Je ne pense pas que la plupart des utilisateurs soient prêts à payer pour ce type de service. Ce dernier ne pourra pas survivre très longtemps sans atteindre une certaine taille critique. De plus en sélectionnant correctement les comptes que vous suivez sur Twitter la qualité des échanges (et de l’information en générale) est vraiment bonne. L’impact des bots est quant à lui de plus en plus limité. Reste effectivement le problème du changement de politique de Twitter vis-à-vis de l’utilisation des API. Je ne pense pas, toutefois, que Twitter soit réellement prêt à sacrifier l’écosystème qui a participé à son succès. A suivre …

  • Alpha (la consultation du feed global de app.net) c’est ICI
  • Le blog officiel d’app.net c’est ICI

J’ai testé Uber …

   J’avais entendu parler de ce nouveau service à l’occasion de la dernière édition de “Le Web”. En déplacement sur Paris cette semaine j’en ai donc profité pour tester Uber. Et bien les amis je dois reconnaître que ce service est tout simplement génial !

   Pour faire simple, Uber est un service assurant la mise en relation entre  clients et chauffeur de maîtres, mais d’une façon un peu geek. Je m’explique : si vous souhaitez vous déplacer dans Paris, il vous suffit d’activer l’applicationscreen1_fr sur votre smartphone (Android ou iOS), de laisser le système vous géo-localiser et de cliquer sur “définir l’adresse de départ”. L’application Uber va ensuite vous indiquer le nom du chauffeur qui va prendre en charge votre demande, la localisation de ce dernier ainsi qu’une estimation du délai d’attente. Tout au long de son approche vous pourrez visualiser sa position et éventuellement entrer en contact avec lui en pressant une seule touche. Précision importante, à l’inverse des taxis “classiques” Uber ne facture pas les frais d’approche. Le compteur n’est enclenché que lorsque vous montez dans le véhicule. La prestation est d’une qualité exceptionnelle : chauffeur habillé en costard, gants en cuir, berline de luxe, vitres teintées,  bouteille d’eau à disposition. En effet, les chauffeurs employés par Uber sont tenus par contrat à respecter un certain niveau de qualité (type de véhicule, tenue vestimentaire …).

   Concernant les tarifs (pour Paris) ils tiennent compte de deux paramètres : la distance parcourue lorsque le véhicule roule à plus de 25 kmh (2,6€ / km) et du temps lorsque le véhicule roule à moins de 25 kmh (1,10€ / mn). Lors de mon test, le trajet (un soir de semaine vers 21h) entre le boulevard Saint Antoine et la gare du Nord nous a été facturé environ 19€ (en fait moins sur la facture car je bénéficiais d’un bon de réduc de 10€ :-) ).

   Le paiement de la course est très simple (et sécurisant). Aucun échange d’argent (ni de carte) n’est nécessaire avec le chauffeur : le montant de la course est directement débité sur votre carte bancaire que vous avez enregistré lors de votre inscription préalable sur le site de Uber (impératif avant de pouvoir utiliser l’application). Le principe est simple : le chauffeur active le départ de la course dès que vous montez dans le véhicule, il stoppe le compteur lorsque vous descendez. Le montant qui va être prélevé s’affiche et vous recevez immédiatement un mail avec la facture. facture_uberC’est aussi simple que cela ! Vous pouvez également noter la prestation de votre chauffeur qui au passage a été réellement excellente lors de mon test. Pour ceux qui souhaiteraient utiliser Uber à des fins professionnelles, il est possible d’enregistrer plusieurs cartes de crédit : une pro et une perso par exemple.

Bref Uber est un service réellement exceptionnel (et non il ne s’agit même pas d’un billet sponsorisé …) qui pour un coût légèrement supérieur à celui d’un taxi vous offre un confort réellement appréciable (disponibilité, maîtrise du temps d’attente, simplicité du paiement, confort des véhicules …). Le seul risque, à mon avis, est de devenir un peu accro au système tellement ce dernier est simple. En effet il peut vite devenir tentant, par commodité, d’utiliser très fréquemment Uber et de voir ainsi grimper ses factures de transport ! A noter que pour le moment, en France, Uber n’est disponible qu’à Paris.

Plus d’informations : http://www.uber.com

Bonne Année !

thumb_calendar

Je vous présente tous mes voeux de bonheur et de réussite pour cette nouvelle année, tant sur le plan personnel que professionnel. Que 2009 vous apporte santé, bonheur, amour et pognon !

Petite info au passage : si vous cherchez un calendrier original à glisser dans votre portefeuille (ouais c’est vrai que c’est un peu « old school » mais ça peu quand même dépanner :-) …)  allez jeter un coup d’œil du coté de ThumbCalendar.com , vous pourrez y télécharger (au format PDF) la version 2009. Comme son nom l’indique ce dernier s’utilise avec les pouces ! Une petite image vaut mieux qu’un long discours …

thumb_calendar_how_to1

M6Replay.fr : vos emissions préférées en différé

m6replay.jpg

Vous avez manqué votre série préférée ou bien un reportage que vous souhaitiez absolument regarder ? Pas de problème, M6Replay vous propose de visualiser, en différé, et en streaming, la quasi totalité des programmes diffusés par M6 entre 18h et minuit. Les videos sont disponibles sur le site a peu prés 1 heure après leur diffusion à l’antenne et sont visualisables pour une durée minimale de 7 jours.

Le système est plutôt bien réalisé, assez simple d’emploi pour un site de VOD et compatible avec Firefox (ignorez le message d’avertissement sur la page d’accueil). Par contre, seul petit regret, il n’est pas possible d’enregistrer les programmes afin de les regarder sur son téléviseur (merci les DRM … :-) ). La seule solution consistant à connecter son PC à la télé ce qui n’est pas toujours trés pratique.

Enfin, si vous ne possédez qu’une connexion 512K n’attendez pas de miracles !

Plus d’infos ICI

Les videos des « JRES2007″ sont en ligne

Vous avez peut être déjà entendu parler des JRES (Journées Réseau), manifestation se déroulant tous les 2 ans, à chaque fois dans une ville différente. Cette année ont eu lieu les « JRES 2007″ à Strasbourg.

Cet évènement permet de réunir des administrateurs réseau issus principalement du monde de l’enseignement et de la recherche. Il permet de présenter de nouvelles technologies, de partager des expériences …

Si les réseaux informatiques vous passionnent (et/ou si vous bossez dans le domaine) je vous conseille vivement d’aller jeter un œil sur le site web de l’évènement car vous allez pouvoir y retrouver en vidéo l’intégralité des conférences de l’édition 2007 (en streaming ou bien en téléchargement).

Certes ce n’est pas trés « grand public » (si vous ne connaissez pas trop le sujet vous risquez d’être un peu « largué » ;-) ) mais pour les autres c’est une véritable mine d’information ! Et tout ça sans avoir à se déplacer …

« Copains d’Avant » devient gratuit

copainsdavant.png

On ne présente plus le site « Copainsdavant.com« , qui permet de retrouver ses anciens copains de classe, d’armée, de boulot… parmi une base de données de plus de 5 millions d’inscrits !

Malheureusement, jusqu’à présent, pour obtenir toutes les fonctionnalités du système, il fallait mettre la main au porte-monnaie …

L’arrivée de sites totalement gratuits (Facebook par exemple) a dû inciter l’éditeur du site à changer de stratégie …

Apparemment, vous pouvez donc désormais utiliser gratuitement l’ensemble des fonctionnalités.

Je trouve quand même un peu bizarre le fait qu’aucune annonce officielle n’est été diffusée à ce sujet …