RunAbove / DigitalOcean : nouveau comparatif des performances

Logos RunAbove et DigitalOcean

Il y'a quelques mois je vous présentais un comparatif des performances offertes par deux fournisseurs de VPS : RunAbove (assez fraichement lancé lors du premier test) et DigitalOcean. J'ai décidé de renouveler ce comparatif afin de voir  comment ont évolué ces deux hébergeurs (en sélectionnant cette fois ci les offres les moins coûteuses de chaque prestataire).

J'ai également modifié mon protocole de test en particulier pour Fio (qui me permet de mesurer l'efficacité des accès disques). Désormais je lance trois tests successifs permettant de mesurer :

  • la bande passante et le nombre d'IO par seconde sur des accès aléatoires en mixant écriture et lecture (ratio de 50% écriture / 50% lecture) - "randRW" dans le tableau de résultats
  • la bande passante et le nombre d'IO par seconde sur des accès aléatoires uniquement en lecture - "randRead"
  • la bande passante et le nombre d'IO par seconde sur des accès aléatoires uniquement en écriture - "randWrite"

Ces trois tests Fio sont réalisés sur un fichier de 1Go et par blocs de 16Ko. Les fichiers de tests sont systématiquement régénérés avant chaque test.

Le test de débit est, quand à lui, réalisé en lançant, à trois reprises, speedtest_cli.py à destination du serveur de test de Neo Telecoms (localisé en France). Une moyenne est ensuite calculée pour l'upload et le download. J'ai choisi Neo Telecoms pour ne pas avantager l'un des deux hébergeurs testés.

Le test de performance "processeur" est toujours réalisé à l'aide de UnixBench

Enfin, les VPS ont été commandés (et utilisés) uniquement pour les tests. Nous sommes donc sur la base d'une machine standard telle qu'elle est livrée, par défaut, par ces deux prestataires.

Les VPS utilisés pour ces tests présentent les caractéristiques suivantes :

RunAbove (Offre "CloudSandBox" / Offre "M")

  • Ram : 2Go
  • Processeur : 1 Core
  • Disque : 20Go SSD
  • OS : Linux Debian 7 (installation "neuve")
  • Datacenter : OVH / Strasbourg
  • Prix mensuel : 2,5$

DigitalOcean (Offre "premier niveau")

  • Ram : 512Mo
  • Processeur : 1 Core
  • Disque : 20Go SSD
  • OS : Linux Debian 7 (installation "neuve")
  • Datacenter : DigitalOcean / Londres
  • Prix mensuel : 5$

Les résultats (cliquez pour une image plus nette)

Pour tous les tests : plus la valeur est élevée meilleur est la performance

Tebleau comparatif des performances entre DigitalOcean et RunAbove

L'analyse des résultats montrent des performances assez proches entre les deux hébergeurs. RunAbove a réellement fait un bon boulot au niveau de l'optimisation des accès disques (le point faible lors du dernier test). Si j'ai bien compris, cette amélioration est probablement due à l'adoption de disques SSD locaux (au moins pour les offres "SandBox" & "1VM/HOST"). Au final RunAbove remporte la partie en étant gagnant pour 9 critères sur 11 au total et tout ça pour un coût inférieur de 50%.

Quelques points complémentaires pour modérer (un peu) cette analyse :

  • l'offre RunAbove semble être une sorte de Beta (on parle des "Labs"). J'espère que cette offre sera pérenne (si des membres de l'équipe de RunAbove passent par ici qu'ils n'hésitent pas à nous en dire un peu plus ...)
  • j'aime beaucoup l'interface d'administration de RunAbove qui pour moi est une vraie réussite (simple, complète et efficace ...). Il manque toutefois une fonction INDISPENSABLE qui est la génération automatique (et à chaud)  des backups sous la forme de snapshots. Certes il est actuellement possible de créer des Snapshot mais manuellement, à la demande et en stoppant la VM. J'espère que cette fonction sera bientôt proposée ...
  • Les offres DigitalOcean sont disponibles ICI
  • Les offres RunAbove sont disponibles ICI

Une réflexion au sujet de « RunAbove / DigitalOcean : nouveau comparatif des performances »

  1. Merci beaucoup pour ce comparatif, c'est la première fois que j'entends parler de RunAbove.
    Je suis actuellement à la recherche d'autre fournisseurs tel que DO pour faire des comparatifs avant de migrer de mon actuel hébergeur dans quelques mois.
    Par l'occasion, j'ai découvert ton blog il y a juste un jour 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *